Série de Webinaires

Pour souligner cet anniversaire et 25 ans d’accomplissements, cbd 25 ansEnvironnement et Changements climatiques Canada présente une série de webinaires mettant en valeur différentes initiatives à domicile et à l’internationale pour la biodiversité. Ces webinaires sont ouverts à l’ensemble de la population canadienne et internationale qui souhaite en connaitre un peu plus sur la biodiversité et les actions pour la préserver pour les générations futures.

 
Cette activité est gratuite.

Joignez-nous tous les deux jeudis du 13 septembre au 20 décembre de 15h00 à 16h00, heure de l’est.


Programmation


  • 13 septembre 2018: Le rôle des solutions basées sur la nature dans l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat

  • 27 septembre 2018: Égalité des sexes et biodiversité

  • 11 octobre 2018: Quels sont les moteurs d'efficacité des aires protégées: Les conditions nécessaires pour une conservation fructueuse

  • ANNULÉ - 25 octobre 2018: Rôle des peuples autochtones et des collectivités locales dans la biodiversité

  • 08 novembre 2018: Conservation de la biodiversité de l'Arctique

  • 22 novembre 2018: Rôle des jardins botaniques dans l'éducation relative à la biodiversité

  • ANNULÉ - 06 décembre 2018: Communication éducation et sensibilisation à la biodiversité

  • 20 décembre 2018: La biodiversité et son futur vue par la jeunesse

 


Webinaires précédents


Le rôle des solutions basées sur la nature dans l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat   

Présenté par Dr. Risa Smith, l'Union internationale pour la conservation de la nature

Dr. Risa Smith est la coprésidente du Groupe spécialisé sur les aires protégées et les changements Dr. Risa Smithclimatiques de la Commission mondiale des aires protégées (anglais seulement) de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Ce groupe focus sur une série d’initiatives qui permettront de faire avancer les solutions basées sur la nature en lien avec les changements climatiques, incluant :

  • Développer un rapport sur les politiques et les lignes directrices pour la mitigation des changements climatiques dans les aires protégées
  • Documenter les impacts des changements climatiques sur les aires protégées
  • Développer un index de vulnérabilité climatique
  • Développer des modules d’apprentissage en ligne sur les solutions basées sur la nature face aux changements climatiques
  • Faire avancer les objectifs 2020 pour la biodiversité incluant :
    • Des solutions basées sur la nature pour l’adaptation et la mitigation des changements climatiques
    • S’assurer que les actions pour les changements climatiques offrent des cobénéfices et éviter des impacts négatifs non-intentionnels pour la biodiversité
  • Promouvoir l’ouvrage « Adaptation aux changements climatiques : Lignes directrices pour les gestionnaires et planificateurs d’aires protégées » (anglais seulement).

Risa représente également la Commission mondiale des aires protégées au sein de deux groupes de travail de l’UICN sur les changements climatiques et la biologie de synthèse. Risa est écologiste de formation, ayant préalablement travaillé au contrôle biologique des espèces envahissantes, à la réalisation de rapports sur l'état de l'environnement pour le gouvernement provincial de la Colombie-Britannique et pour Environnement et Changement climatique Canada. Jusqu’en octobre 2017, elle était gestionnaire du Programme des politiques de la biodiversité internationale au Service Canadian de la Faune. Risa est reconnue pour son leadership dans les rapports environnementaux, notamment pour son implication dans la réponse canadienne aux objectifs globaux de 2010 pour la biodiversité : Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010.
 

Voir la présentation de Risa ici.


Égalité des sexes et biodiversité

Présenté par Tanya McGregor, Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique

Ce webinaire introduira le thème de l'égalité des sexes et les liens avec la biodiversité en plus d’offrir un aperçu des éléments clés de la Tanya McGregorConvention sur la diversité biologique. Parmi ces éléments, nous discuterons des enjeux de l'égalité des sexes pertinents aux Objectifs d'Aichi et d'actions durables pouvant contribuer à l’atteinte de ces derniers. À ceci s’ajouteront des réflexions sur le développement du cadre global sur la biodiversité au –delà de 2020. 

Tanya McGregor est responsable des programmes pour l’égalité des sexes au Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique. Elle possède une formation en développement international ainsi qu’en sciences de l’environnement. Elle a initié sa carrière en tant que biologiste terrain en Ontario puis en Saskatchewan et à Hawaï. Tanya a travaillé avec UICN en Afrique du Sud en support au développement d’entreprises en gestion durable des ressources naturelles dans plusieurs pays du sud de l’Afrique. Après quoi, elle a rejoint l’ancienne Agence canadienne de développement international (ACDI). À ce poste, elle a joué un rôle auprès d’une multitude de programme et politique liés  notamment à la gestion des ressources naturelles, à la sécurité alimentaire, à la santé maternelle et infantile et aux changements climatiques. Tanya est présentement en affectation au Secrétariat de la CBD depuis le ministère des Affaires mondiales Canada.
 

Voir la présentation de Tanya ici.


Quels sont les moteurs d'efficacité des aires protégées: Les conditions nécessaires pour une conservation fructueuse

Présenté par Dr. Stephen Woodley, l'Union internationale pour la conservation de la nature


Stephen Woodley est un écologiste qui a travaillé dans le domaine de la conservation environnementale durant 35 ans. Il a travaillé en tant que consultant, biologiste de terrain, gestionnaire d’un programme national de gestion des feux et de restauration et écologiste forestier avant d’être nommé le premier scientifique principal à Parcs Canada en 1992. Durant ce mandat, il s’est penché sur une multitude d’enjeux liés aux aires protégées, notamment sur l’échantillonnage écologique, les espèces en péril, les maladies chez les animaux sauvages, la restauration écologique, les politiques scientifiques et les changements climatiques. En 2011, Stephen a entamé un nouveau chapitre dans sa carrière en tant que conseiller principal pour le Programme global sur les aires protégées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À ce jour, il poursuit ce travail au sein de la Commission mondiale sur les aires protégées de l’UICN en tant que vice-président du groupe des sciences et de la biodiversité. Ce groupe tente de comprendre le rôle des aires protégées comme solution aux défis actuels de la conservation à l’échelle mondiale. Stephen travaille également à titre de consultant sur les aires protégées, la gestion des ressources naturelles et le développement durable.

Cette présentation portera sur les facteurs qui permettre d’obtenir une conservation efficace des aires protégées. Autrement dit, sur le « quand » et le « comment » les aires protégées contribuent à conserver la nature. Le webinaire présentera notamment les résultats du groupe de travail de l’UICN qui a été créé pour se pencher sur la question. Si les aires protégées doivent être un outil efficace pour enrayer la perte de biodiversité, elles doivent être prévues, gouvernées et gérées de manière à être fructueuses. La qualité de la protection est tout aussi importante que la quantité. 


Voir la présentation de Stephen ici.


La conservation de la faune et de la flore arctique : Actions pour la biodiversité d'arctique

Présenté par Courtney Price, Conservation do la faune et de la flore artique (CFFA)

Courtney Price travaille à titre de gestionnaire des communications pour Conservation de la faune et de la flore arctique (CFFA), le groupe de travail du Conseil de l'Arctique qui est un forum intergouvernemental de haut niveau axé sur la coopération, la coordination et l’interaction entre les États arctiques avec la participation des peuples autochtones arctiques.

Courtney a rejoint le Secrétariat international de CFFA situé à Akureyri en Islande en 2011. Elle travaille à la conception, la planification et l’implantation de la stratégie de communication et des projets et programmes de CFFA. Conjointement avec des partenaires clés, elle s’adresse à des audiences internationales scientifiques et politiques dans des cadres formels et informels et a joué un rôle clé dans l’organisation et l’animation du Congrès sur la biodiversité arctique. Courtney a récemment été nommée coordonnatrice de l’initiative pour les oiseaux migrateurs arctiques orchestrant les efforts des pays de l’Arctique et des autres pays dans la conservation des populations en déclin d’espèces migratrices se reproduisant en Arctique. Auparavant, Courtney a travaillé à Environnement Canada à la promotion des résultats de la communauté scientifique sur la biodiversité aux audiences politiques départementales. Courtney possède un baccalauréat en journalisme avec une double majeure en communication de masse de l’Université Carleton d’Ottawa, Canada ainsi qu’une maitrise ès sciences en changements globaux de l’Université d’Edinburgh en Écosse.

Voir la présentation de Courtney ici.


Le rôle des peuples autochtones et des collectivités locales dans la biodiversité

Présenté par David Galbraith des Jardins botaniques royaux

Ce webinaire mettra en lumière la contribution des jardins botaniques - des institutions de connaissances et David Galbraithde collection de spécimens – à la sensibilisation et à l’engagement face aux questions de biodiversité. Les jardins botaniques et publiques de l’Amérique du Nord accueillent annuellement plus de 100 millions de visiteurs. Par l’application du cadre normatif de la Stratégie mondiale pour la conservation des plantes (SMCP), les jardins botaniques contribuent substantiellement à la Convention sur la diversité biologique (CDB), aux Buts et objectifs canadiens pour la biodiversité d'ici 2020 ainsi qu’aux Objectifs du développement durable. Autant l’approche éducative formelle qu’informelle sont mises à contribution pour sensibiliser la population à la biodiversité.

David Galbraith est le chef de la science des Jardins botaniques royaux situés à Burlington et Hamilton en Ontario. Il possède une formation en biologie de la faune et la flore et en écologie évolutive, ayant complété son doctorat à l’Université Queens de Kingston. David se joint aux Jardins botaniques royaux en 1995 où il dirige alors un réseau national de jardins botaniques impliqués dans des programmes de conservation de la biodiversité. Nommé chef des sciences en 2006, il est responsable des programmes et collections des archives, de la librairie et de l’herbier en plus d’être le point d’encrage auprès des chercheurs et universités affiliés. Il reste actif sur les questions de conservation de la flore et agit à titre de point focal national canadien pour la SMCP, un cadre flexible chapeauté par la CDB faisant la promotion d’objectifs pour la conservation de la flore aux niveaux national et régional.
 

Voir la présentation de David ici.


La biodiverité et son futur vue par la jeunesse

Présenté par les représentants jeunesses de la délégation canadienne aux deux dernières Conférences des Parties de la CDB , Thomas McAuley-Biasi (COP-13 en 2016) et Kelsey Worboys (COP-14 en 2018) ont discuté de leur expérience passée et de leur vision d’un cadre global pour la biodiversité au-delà de 2020.

 

Voir la présentation ici.


Veuillez nous rejoindre si vous souhaitez contacter l'un des présentateurs.