Canada Objectif 16

D’ici 2020, le Canada dispose d’un répertoire complet des But C aires protégées qui comprend les aires de conservation privées.


Indicateurs :

  • Création d’un répertoire centralisé détaillé
  • Nombre et nature des nouveaux éléments ou des nouvelles méthodes intégrés au système de suivi et de rapport pour les aires protégées du Canada


À propos de l’objectif

Au Canada, on compte des milliers d’aires protégées gérées par des organismes gouvernementaux de différents ordres, d’aires protégées cogérées, d’aires protégées privées, d’aires protégées gérées par des organisations non gouvernementales de conservation et d’aires conservées par les Autochtones et les collectivités locales. Le Canada effectue le suivi du nombre et de la superficie totale des aires protégées fédérales, provinciales et territoriales, ainsi que du nombre et de l’étendue de certaines aires de conservation privées et cogérées, et en fait état au moyen du Système de rapport et de suivi pour les aires de conservation (SRSAC). Le SRSAC répertorie les aires qui respectent les critères de l’Union internationale pour la conservation de la nature en matière d’aires protégées, mais n’illustre pas la diversité complète des aires de conservation du pays, qui, tout comme les aires protégées, jouent un rôle dans la conservation de la nature. Afin de comprendre et de communiquer les progrès réalisés par le Canada, il faut intégrer les données sur tous les espaces protégés au Canada, y compris les aires protégées publiques et privées, et les autres mesures de conservation efficaces par zone en milieu terrestre et marine.

L’objectif 16 du Canada est liée à l’objectif d'Aichi mondial suivant dans le cadre du Plan stratégique 2011-2020 pour la diversité biologique de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique :

  • Aichi Objectif 11 - D'ici à 2020, au moins 17% des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10% des zones marines et côtières, y compris les zones qui sont particulièrement importantes pour la diversité biologique et les services fournis par les écosystèmes, sont conservées au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires protégées gérées efficacement et équitablement et d’autres mesures de conservation effectives par zone, et intégrées dans l’ensemble du paysage terrestre et marin.
  • Aichi Objectif 19 - D’ici à 2020, les connaissances, la base scientifique et les technologies associées à la diversité biologique, ses valeurs, son fonctionnement, son état et ses tendances, et les conséquences de son appauvrissement, sont améliorées, largement partagées et transférées, et appliquées.

 


Évaluation provisoire des progrès de 2018

Progression vers l’objectif, mais à un rythme insuffisant icôneLe Canada fait des progrès, mais à un taux insuffisants pour atteindre l'objectif 16 du Canada d'ici 2020. D’importants progrès devraient être réalisés d’ici 2020 pour disposer d’un inventaire plus complet des mesures de protection et d’autres mesures efficaces de conservation par zone, mais il est peu probable que toutes les zones protégées et conservées par le secteur privé soient comptabilisées d’ici là. Ce processus se poursuivra au-delà de 2020.

La base de données des aires protégées et conservées du Canada (BDAPCC) est une base de données nationale contenant des renseignements sur les aires protégées provenant des organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables des aires protégées. Cette base de données utilise le système des définitions, des catégories de gestion et des types de gouvernance des aires protégées de l’Union internationale pour la conservation de la nature, qui facilite les comparaisons entre les systèmes nationaux ainsi que la production de rapports et la cartographie à l’échelle nationale.

Les efforts déployés pour améliorer continuellement la capacité du Canada de faire rapport sur les aires protégées et les autres aires conservées se sont traduits par l’intégration de nouvelles méthodologies dans le système au cours des dernières années. Par exemple, les améliorations méthodologiques apportées à la base de données canadienne sur les aires protégées et conservées du Canada comprennent les mises à jour de 2014 du cadre écologique du Canada (qui divise le Canada en zones écologiques), fondées sur de nouveaux renseignements au sujet des limites entre les écosystèmes. Ce cadre mis à jour permettra d’améliorer l’analyse et la déclaration du pourcentage de chaque écozone qui est protégée.

De plus la superficie officielle du domaine océanique du Canada a été mise à jour en 2015, ce qui a permis d’obtenir une meilleure estimation du pourcentage des zones côtières et marines conservées au Canada et de produire des rapports plus précis sur les progrès du Canada vers son objectif côtier et marin de 10 %.

La base de données et les procédures connexes ont été mises à jour, à la fois pour permettre des rapports plus précis et pour se préparer aux changements prévus dans la façon dont les aires protégées et les autres aires conservées sont reconnues au Canada. Parmi les nouveaux renseignements dont on fera le suivi à la suite de ces changements, figurent les autres mesures de conservation efficaces par zone, les régimes de gestion et la situation des droits d’exploitation du sous-sol. Une fois recueillis, ces renseignements serviront de base aux mises à jour annuelles sur les aires conservées au Canada ainsi qu’au Rapport sur la situation des aires protégées du Canada, qui est publié tous les cinq ans.

De plus, dans le cadre de l’initiative En route vers l’objectif 1 du Canada (voir l’objectif 1 du Canada), un groupe de travail mixte comprenant des organisations autochtones, des organismes de fiducie foncière et des municipalités examine l’approche du Canada pour reconnaître les aires protégées et les autres aires conservées. Cela comprend l’exploration de façons dont le Canada peut produire des rapports exacts sur les aires conservées privées et les aires protégées et conservées autochtones, ainsi que les autres mesures de conservation efficaces par zone.

 

Revenir aux buts et objectifs du Canada